14-18 à l'université

Concours « Photographier les traces de la Grande Guerre »

Sylvain Dendele

Le concours de photo sur le thème « Que reste-t-il de 14-18 au XXIème siècle ? » s’est terminé le 11 mars 2019. Les gagnants ont été dévoilés le 2 avril 2019.

Les photos sont exposées à l’entresol de la bibliothèque des Cerclades, jusqu’au 15 mai 2019.

1er prix : Sylvain Dendele – « L’œil de la terreur »

Découvrez toutes les photos

Au moment où se clôt la commémoration du centenaire de la Première Guerre mondiale, les centaines de manifestations organisées en France depuis 2014 témoignent d’un vif attachement au souvenir de cette période de l’histoire. Sa dynamique mémorielle, portée de manière officielle par l’Etat ou plus intime au sein des familles, a été très forte. Avec le projet « Testaments de Poilus » porté par les laboratoires ETIS et AGORA, l’université de Cergy-Pontoise s’est engagée dès 2016 dans un travail de mémoire autour de la Grande Guerre. Notre établissement prolonge cet investissement depuis cette rentrée universitaire avec « 14-18 à l’université », projet labellisé par la Mission du Centenaire de la Première Guerre mondiale. Une vingtaine d’étudiants des différentes composantes ont été interviewés sur leur perception de cette guerre et un 2000 ont répondu à une enquête de l’OVE sur les mots qu’ils associent au conflit. Parallèlement à ce volet scientifique, beaucoup de nos étudiants ont suivi des enseignements ou travaillent sur 14-18. Grâce au concours de la Mission du Centenaire, de la DRAC Ile-de-France, du conseil départemental du Val-d’Oise, de la communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise et de la ville de Cergy, quelques 23 manifestations culturelles se déroulent au premier semestre 2019 sur les différents sites, à destination de toutes et de tous. De l’art contemporain à l’exposition pédagogique, des conférences aux concerts de jazz, de la représentation théâtrale au concours ouverts aux étudiants, ce programme montre combien l’héritage de cette guerre, terminée il y a près de cent ans, est encore bien présent et proche.

François Germinet, président de l’université de Cergy-Pontoise